Parenthèse danoise



Du 20 juillet au 07 août 2012


L'Islande, ou Thulé, comme elle fut baptisée par le navigateur Pytheas au IVè siècle, fut habitée pour la première fois par des moines irlandais au VIIIè siècle.

A l'instar de nos ancêtres les Gaulois, eux non plus ne résisteront pas encore et toujours à l'envahisseur, non pas romain, mais norvégien. La Norvège devenue province du Danemark par la suite, l'Islande devint alors danoise à son tour (avant d'obtenir son indépendance en 1944).

Oh là là, qu'elle fut laborieuse cette amorce ! Bah oui, j'avais très envie de vous parler de mon été  2012 au Danemark mais ne savais pas trop comment le faire sur mon blog dédié à l'Islande...

Passons. Le lien désormais établi entre mon île fantastique et le Danemark, laissez-moi vous conter quelle fabuleuse destination est ce petit pays !


Parc national de la mer des Wadden



Ce choix peut paraître curieux pour des vacances balnéaires et pourtant, je ne jure plus que par l'Europe du Nord depuis 5 ans !

Contrairement aux idées reçues, il y fait souvent beau et les journées à la plage y sont aussi fréquentes que sur notre côte Atlantique. La seule différence, c'est l'absence de bruit, de déchets, de mégots, d'embouteillages ainsi que la possibilité, que dis-je, le luxe d'étendre sa serviette sans marcher sur son voisin ! Les humains côtoient les chiens, les "textiles" ne prêtent pas attention aux tout-nus et les vélos n'ont pas besoin d'antivols.


Marielyst strand


Les côtes de la Mer Baltique étant beaucoup plus calmes que celles de la Mer du Nord au Danemark, c'est principalement dans la région orientale du Lolland-Falster que vous pourrez goûter aux bonheurs tout simples de ces longues plages sauvages.


Marielyst strand


Pensez aussi à faire un joli détour via les falaises de craie de Møns Klint qui font face à une mer d'un joli bleu. Assez incroyable sous ces latitudes ! 




Si vous êtes un rat des villes, les bourgades danoises sont plus charmantes les unes que les autres ! Maisons colorées, centre-ville à taille humaine, zone piétonnière un peu partout, j'avais passé d'agréables journées à Nævsted et Varde.


Nævsted



Côté ouest, dans la région du Jutland, les températures y sont plus fraîches mais les superbes paysages sauvages et Legoland sauront vous faire oublier le vent ! Le vélo y est aussi populaire qu'à l'est du pays ! C'est même le mode de transport idéal pour découvrir les dunes gigantesques, les belles forêts de pins et les adorables chaumières sorties tout droit d'un conte d'Andersen.


Ringkøbing

Legoland à Billund
Les jolies routes du Jutland

Les dunes de la Mer du Nord 


En parlant d'Andersen, les fans de la Petite Sirène ou du Vilain Petit Canard seront ravis ! L'enfant du pays est la fierté nationale. Une escale à Odense, sa ville natale, s'impose. Et si vous n'avez pas le temps de vous y arrêter, Copenhague comblera parfaitement vos attentes !


Den Lille Havfrue


La capitale du Danemark est une étape à ne pas rater. Il y en a pour tout le monde. Allez hop ! les (grands) enfants à Tivoli, le parc d'attractions de la ville, les accros au shopping sur Strøget, l'artère commerciale principale, les bobos à Christiania, le quartier hippie et tous se réuniront gaiement le soir à Nyhavn, le chaleureux petit port de la ville ! Et pour les amateurs de bières, un passage au Mikkeller est obligatoire 


Christianshavn

Le quartier autonome de Christiania
Tivoli 
Mikkeller

Si vous vous posez la question, oui, c'est très facile de se déplacer en voiture au Danemark ! Bien que le pays soit constitué de plusieurs îles, les principales sont toutes reliées par des ponts.


Le pont reliant l'île de Bogø à celle de Falster
 

J'ai dans mes projets de retourner dans le nord du Jutland et sur l'île d'Ærø, reliée elle, par ferry. Vous ai-je au moins donné envie de m'accompagner ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire