Une semaine en Dalécarlie


Du 19 au 26 juillet 2014 


Quand, à la question "Où vas-tu cet été?", j'ai répondu "En Suède", la réaction de mes interlocuteurs a été soit la moquerie ("La pluie ne va pas te dépayser"), soit le conseil avisé (sic) d'une personne qui n'a jamais mis les pieds en Scandinavie ("Prenez des pulls surtout").

En tant que fidèle de l'Europe du Nord, j'avais pris l'habitude de me fatiguer à défendre sa météo toujours clémente avec moi l'été. Constatant que les clichés sont indestructibles, j'ai depuis laissé tomber et me contente de sourire poliment.

Après tout, ça m'arrange que ces coins-là ne soient pas défigurés par le tourisme de masse. Alors oui, il fait toujours froid au nord. Sauf que lors de ma semaine en Dalécarlie, j'ai eu plus chaud qu'en France...Récit.


La température du lac Runn est montée jusqu'à 30 degrés dans sa baie !


D'abord c'est où la Dalécarlie (Dalarna) ? C'est en Suède centrale, à mi-chemin entre Stockholm et Oslo, la capitale norvégienne.

Ce qui saute de suite aux yeux, c'est l'omniprésence de lacs et de forêts : un régal pour les yeux et un bonheur pour le corps qui se met de suite au diapason de la nature.


La forêt suédoise


À peine arrivée, plouf ! dans le lac Runn. Je pensais ne jamais réussir à passer la zone fatidique du ventre, c'est en fait une formalité. J'apprendrai plus tard que l'été 2014 fut le plus chaud depuis 1954 (d'où les feux de forêts gigantesques dont vous avez peut-être entendu parler).


Främby Udde Resort


En parlant de lac, je suis allée me promener du côté du lac Siljan, le préféré des Suédois paraît-il. Je n'ai eu le temps que d'explorer sa rive méridionale, entre Rättvik et Leksand, ce qui offre déjà un bel aperçu et donne envie de revenir explorer sa rive nord, plus montagneuse. Ce lac est limpide et semble sans fin. J'ai l'impression de passer ma journée à la mer, la foule en moins.


 




La particularité du Siljan à Rättvik, c'est sa jetée en bois Langbryggan, la plus longue de Scandinavie, qui offre une belle promenade de 628m sur le lac, sans compter le retour !


Langbryggan


En rentrant sur Falun, où j'avais mon logement, j'ai décidé de faire un crochet par Tällberg, un petit village hors du temps. C'est là qu'on saisit l'art de vivre à la suédoise. Les adorables maisons en bois sont toutes magnifiquement entretenues et recouvertes de la célèbre peinture rouge "falu", riche en oxyde de cuivre, qui donne cette couleur si typique aux chalets suédois.


Chalets en bois Jeujura en vrai 😉
Tällberg

Sur les bords du lac, les habitants ont aménagé les berges avec des pontons. Ils prennent du bon temps à l'ombre des bouleaux pendant que les enfants jouent dans l'eau. Voilà, la route qui mène à Tällberg, c'est un peu le pays des Bisounours : des rires de gosses et le chant de la nature.

D'ailleurs, on pourrait résumer la Dalécarlie au bonheur de prendre le temps de vivre - et en plein-air surtout. C'est une destination idéale en famille ou pour quiconque ayant envie de renouer avec la simplicité.



Cueillette de myrtilles sauvages 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire