Mon plan B


Je vous ai déjà parlé des Pays-Bas ?

Non parce qu'avant de poser le pied en Islande en 2011, et d'enchaîner 4 étés scandinaves à la suite, l'autre région du globe où je me sens comme à la maison, c'est aux Pays-Bas.

Peut-être parce que mes ascendants sont originaires du Benelux. Sûrement plus parce qu'on y retrouve cette qualité de vie propre aux pays nordiques !

Amsterdam est ma capitale préférée (eh non, c'est pas Reykjavík !). Cette ville m'apaise grâce à l'omniprésence de l'eau. Je la trouve romantique avec ses canaux, l'architecture flamande est à tomber et l'ambiance de ses cafés est vraiment chaleureuse. Tout y est "gezellig" !

J'y suis déjà allée 3 fois et je ne m'en lasse pas. On découvre toujours quelque chose de nouveau et c'est un vrai bonheur de pouvoir tout faire à pied ou à vélo.



Mais les Pays-Bas ne se résument pas qu'à Amsterdam ! En 2009 (ça fait trop longtemps, va falloir y remédier), j'ai passé l'une de mes meilleurs étés, en Hollande-Septentrionale.

Après avoir entendu "Prenez des pulls surtout" en partant en Suède centrale l'été dernier (où j'ai passé 3 semaines à plus de 25°c, soit dit en passant), j'ai eu droit à un magnifique "Mais qu'est-ce que vous allez foutre là-bas ?!" concernant mes vacances dans le nord des Pays-Bas...Mais est-ce que je me permets de critiquer les destinations des autres que je trouve parfois mortellement chiantes ? Bref...

Eh bien n'en déplaisent aux mauvaises langues, ma famille et moi nous y sommes é-cla-tés !

Nous avons passé une semaine dans un camping à Sint Maarten, à quelques kilomètres de la superbe plage de Sint Maartenszee. Comme à Amsterdam, on fait tout à vélo, plat pays oblige. J'y ai découvert de longues plages de sable fin, cachées derrière des dunes immenses.




Ca ressemble à la côte occidentale du Jutland au Danemark, avec des degrés Celsius en plus. Comme les Scandinaves, les Néerlandais respectent leur environnement: pas de détritus sur le sable, personne pour embêter les animaux qui se baladent librement dans la lande, des constructions simples qui ne dénaturent pas le littoral, etc...Bref, vous l'aurez compris, je suis complètement fan !





Les étés en Hollande-Septentrionale sont doux et cléments. Pas d'épisodes caniculaires mais des températures agréables où vous pourrez vous baigner sans cramer. Ce que je préfère, comme sur la grande majorité des plages du nord de l'Europe d'ailleurs, c'est de pouvoir s'étaler sans gêner ses voisins, ainsi que cette grande liberté de venir comme on est, avec son chien ou à moitié à poil !





Les villes de province sont également très jolies. Un petit tour à Haarlem ou au marché aux fromages d'Alkmaar sont des escapades fort sympathiques, le mieux étant encore de se perdre dans d'adorables villages de poupées.






Il y a un coin des Pays-Bas que je ne connais pas encore et avec lequel je saoule mon amoureux depuis des années: les îles de la Frise, dont l'archipel s'étale des Pays-Bas au Danemark, en passant par l'Allemagne.

Je lorgnais déjà dessus lors de mon premier séjour en Hollande-Septentrionale mais notre (trop) courte semaine ne m'a pas permis de m'y rendre.

L'auteur islandais Hallgrímur Helgason a confirmé cette envie en évoquant l'île frisonne d'Amrum dans son génialissime roman "La femme à 1000°".

Qu'elles soient néerlandaises, allemandes ou danoises, j'ai bien l'intention d'aller passer un jour mes vacances d'été en mer des Wadden !