Lanzarote, l'autre île noire (part. VI)



Vendredi 14/08/15

Aujourd'hui, volcan !

J'avais très envie de découvrir les Montagnes de Feu de Timanfaya, mais tout ce que j'avais lu dessus m'a moyennement fait rêver.

Cette partie de l'île est un parc national qui ne se découvre qu'en bus ou en dromadaire. Le bus ne s'arrête pas lors de sa boucle et la balade à dos de dromadaire est apparemment un bon attrape-touristes.

Cela ne retire en rien à la beauté des "Montañas de Fuego", qui sont restées en éruption de 1730 à 1736, recouvrant ainsi les 1/5 de l'île et donnant à Lanzarote ses couleurs martiennes. On se croirait presque au pied de la montagne Námafjall en Islande !


Las Montañas de Fuego


Mais j'ai préféré les admirer de loin et m'approcher d'un autre volcan moins fréquenté: El Cuervo ! 


El Cuervo


En prenant la route des vignobles de la Geria, ce volcan se trouve quelques kilomètres après avoir emprunté la LZ-56, derrière le panneau "Municipio de Tías".


La Geria


Un petit parking gratuit est situé sur le bord de la route. La promenade autour du volcan est plate et donc assez facile, malgré le vent parfois très fort.




Il faut compter une bonne heure si vous vous contentez d'une marche rapide, un peu plus si vous prenez le temps de lire les panneaux et d'entrer dans le coeur du volcan.


Dans le cratère d'El Cuervo


Vous êtes entourés d'une mer de lave et bénéficiez d'une vue privilégiée sur les fameuses Montagnes de Feu citées plus haut.


Les Montagnes de Feu vues d'El Cuervo


J'y ai passé une partie de la matinée, avant de prendre la direction des plages du Papagayo au sud de l'île.

Mais avant d'aller buller sur les plus belles étendues de sable de l'île, dixit les guides touristiques, arrêt "fish and chips" (local, hum...) à Playa Blanca. Cette ville n'a aucun intérêt ! Si un jour vous me voyez passer mes vacances à faire l'aller-retour entre la piscine de l'hôtel et la plage, c'est qu'on m'aura payée pour !

Les plages du Papagayo sont par contre magnifiques. Il faudra vous acquitter d'un péage à 3 euros pour y accéder avec votre voiture mais ça les vaut largement !





Ces plages (playa Papagayo, playa Mujeres, playa del Pozo, playa Puerto Mueles) sont situées dans le parc national de Los Ajaches. Le cadre est sauvage et la route...défoncée !




Après 10 minutes cahotiques, vous garez la voiture sur le parking de votre choix et là, c'est juste le bonheur !




Pour avoir "testé" ces plages à plusieurs reprises, je vous conseille d'y aller en fin de journée, vers 18h00. Il y a beaucoup moins de monde et le soleil est encore chaud l'été à cette heure-là. C'est un vrai régal que de s'y baigner. Un restaurant est ouvert sur les hauteurs de la plage du Papagayo. Il n'y a rien d'autre sur les autres plages donc n'oubliez pas le pique-nique !