Big little lies


Hafnarfjörður, le 09 novembre 2017

Oui, j'ai menti. Mais j'ai une bonne raison, je suis dépressive. Ou comment vous donner l'envie de suivre mes aventures en Terre de Glace.

Je sais, j'avais dit que mes récentes vacances estivales dans les Hautes Terres étaient (probablement) les dernières en Islande. J'ai menti. J'y suis retournée moins de 3 mois après....

La raison ? Le mois de novembre. La dépression saisonnière me frappe tous les ans à la même époque depuis bientôt 10 ans. Pour la première fois, j'ai lancé un SOS et les amies ont répondu présent. Trop bête de ne pas avoir osé avant...

En moins de 5 jours, je me suis retrouvée chez ma copine Caroline, officiellement devenue une véritable amie, à Hafnarfjörður en Islande. Rien qu'écrire le nom "Hafnarfjörður" me donne envie d'y retourner, je suis grave !! 😄


Amie, neige et lumière du Nord, mes meilleurs antidépresseurs


J'en ai pris plein les yeux pendant 6 jours et suis revenue le moral gonflé à bloc ! Pour me maintenir à flots, j'ai aussi ramené des gélules de lýsi, l'huile de foie de morue islandaise riche en vitamine D, cette dernière étant connue pour ses vertus énergisantes. Pour l'instant, je tiens bon moralement !

À mon arrivée, le petit rituel du côté de la péninsule de Reykjanes avec une variante cette fois: Brimketill ! 


Brimketill ou la puissance de l'océan en Islande 




















Situé environ 3 kilomètres après Gunnuhver en direction de Grindavík, Brimketill est une curiosité géologique ayant la forme d'un petit bassin ovale.

La légende raconte qu'une femme troll s'y baignait. Pas vu de trollette mais une plateforme d'observation permet désormais d'admirer la côte en toute sécurité. Attention néanmoins à la force des vagues ici !




Le vent, les embruns, l'excitation d'être de nouveau "à la maison", eh bah ça creuse ! Direction le Bryggjan Kaffihús pour se mettre au chaud et prendre le goûter. Pas forcément facile à trouver sur le port, voici son adresse, 2 240 Miðgarður à Grindavík, et quelques photos de gâteaux et personnages.


Bryggjan Kaffihús, ambiance pêcheurs d'Islande garantie



















Arrivées au domicile de Caroline, petit point météo sur le site vedur.is pour établir le programme. Grand soleil annoncé dans le sud-est, c'est donc là où nous irons, d'autant que comme lors de mon Nouvel-An 2016, j'ai fait venir la neige à Reykjavík ! La veille, les Islandais attendaient encore les premiers flocons de l'hiver. Je vais finir par croire que c'est moi, la Reine des Neiges 😇


Reykjanes


Les 48 heures qui ont suivi mon arrivée ont été fantastiques ! Bien qu'ayant emprunté cette partie de route 5 fois, de la capitale islandaise jusqu'à Höfn tout au bout de la côte sud de l'Islande, j'ai découvert de nouveaux sites et vu ma première aurore boréale !!! ❤

À suivre dans mon prochain billet donc, les cascades Urriðafoss et Kvernufoss, les glaciers Sólheimajökull et Fláajökull, les orgues basaltiques de Dverghamrar, le canyon Fjaðrárgljúfur et la superbe plage de Stokksnes.

Comme quoi, il y a toujours quelque chose à découvrir en Islande ! Un voyage ne suffit pas - d'où mes incessantes venues sur l'île fantastique 😉


Stokksnes




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire