5 semaines en Norvège


Ma belle-famille ne jure que par les destinations "soleil". Pas de bol. Quand je m'enflamme en évoquant la nature et l'âme scandinaves, je vois bien que je passe pour la débile qui est rentrée dans la famille par accident 😂 Mais ça, c'était avant.

Mon neveu Jonathan, qui est désormais mon chouchou, revient de Norvège après 5 semaines d'un stage professionnel à Stranda. Retenez bien son prénom, c'est le futur meilleur pâtissier de France.


Jonathan


Parti de Paris le 24 avril pour Ålesund via Oslo, c'est en se rendant à Stranda en voiture qu'il a réellement fait connaissance avec le pays et ses habitants.


 Stranda


Arrivé sous la pluie par 4°c, il finira son séjour le 30 mai avec 28°c et des coups de soleil. La maman avait prévu les grosses chaussettes, pas la crème solaire 😉

Les cascades qui étaient encore gelées et sous la neige au printemps ont retrouvé leur allure estivale en 1 mois. À noter que depuis ce mois de mai, l'anticyclone s'est posé sur la Scandinavie et ne semble pas vouloir partir, pour le plus grand bonheur des locaux qui ne sont pas habitués à des étés aussi précoces.




Outre la météo clémente du pays à cette époque de l'année, c'est la gentillesse des Norvégiens qui a surpris mon neveu. Son patron, qui gère une boulangerie/pâtisserie de 3 employés, s'assurait toujours du bien-être de ses salariés et lui a laissé une totale liberté dans son travail alors qu'il n'a que 16 ans. C'est ainsi qu'il leur a fait découvrir la tarte au citron meringuée. Si un jour vous passez par Stranda et dégustez ce gâteau, vous saurez d'où ça vient. 😊


La boulangerie de Stranda propose désormais des tartes au citron meringuées



Stranda est une petite ville de 4000 habitants dans la région du Vestlandet. S'il l'a trouvé jolie et agréable, pas grand-chose à faire pour un ado.


Stranda


Heureusement, sur ses jours de repos, il a pu retrouver ses camarades français et en profiter pour découvrir Ålesund, Geiranger et le fjord le plus célèbre du pays: Geirangerfjord.

Ålesund est une grande agglomération de 23 000 habitants. Néanmoins, la géographie de cette cité côtière la préserve d'une urbanisation massive. Moins touristique bien qu'aussi belle que Bergen, c'est à pied que Jonathan a pu découvrir cette bourgade à taille humaine.


Ålesund


Il s'est ainsi rendu au parc de l'Atlantique Atlanterhavsparken qui possède un aquarium de 4 millions de litres où barbote le monde sous-marin typique de l'Atlantique Nord. Comptez 14 euros l'entrée par adulte et 7 pour les enfants.

Le coût de la vie est d'ailleurs le seul aspect négatif que Jonathan m'a relaté à propos de la Norvège. Mais rappelez-vous que l'intérêt principal de la Scandinavie, ce sont ses paysages époustouflants préservés du tourisme de masse. Et se balader en pleine nature, c'est toujours gratuit là-bas ! Même en ville à Ålesund, il a pu emprunter les 418 marches de la colline Aksla pour se rendre à l'observatoire de Kniven qui offre un point de vue sur les montagnes et îles environnantes.


L'Observatoire d'Ålesund


À Geiranger, gros village peuplé de 500 personnes, ce sont les toits végétalisés des maisons qui ont attiré le regard de mon neveu mais surtout les parois vertigineuses du fjord Geirangerfjord.


Ferme au toit herbu
Geirangerjord




















Après un moment de détente dans la piscine extérieure de l'hôtel Union où travaillait l'une de ses camarades, il s'est lancé dans une randonnée de 3 heures entre fermes abandonnées et cascades sur un sentier facile, en lacets.


























Et bien évidemment, comme tout bon Viking naturalisé qui se respecte, il a tenté le grand plongeon dans l'eau glaciale d'un fjord. C'est de famille.