La Valkyrie en moi


Janvier 2020


Je suis athée. Je ne crois pas en Dieu. Je suis par contre persuadée que tout a un sens, les rencontres qu'on fait, les propositions qu'on accepte, celles qu'on refuse.

Rien ne sert de ressasser le passé, de l'édulcorer, de l'effacer, car tout arrive pour une raison. L'essentiel est d'avancer avec parce qu'il est impossible d'en comprendre le sens à l'instant t.

L'un des sentiments que je préfère est celui où la dernière pièce du puzzle se met en place, qu'on recule pour l'observer, réalisant par là même que tout, absolument tout, était sous nos yeux. Ça hurlait juste dans le silence.




Je vous raconte mon puzzle terminé ?

Première pièce: 1997

Vous le savez, je suis une passionnée d'Islande. Je vis "Islande" depuis 1997: musique, voyages, initiation à la langue, etc. Célibataire et sans enfants, j'aurais sûrement tenté l’expatriation plus jeune. Les seules fois où je me réveille les joues baignées de larmes, c'est après avoir rêvé de la plus grande île volcanique du monde, les tripes en vrac, parce que je sais que j'appartiens à cette terre sauvage et que le manque est parfois ingérable.




1997, c'est aussi la date de mon année universitaire à la Sorbonne-Nouvelle de Paris pour perfectionner mon anglais.

Deuxième pièce: Voyageurs du Monde

Mon premier voyage en Islande, je l'ai fait avec Voyageurs du Monde. Ce magnifique pays n'était pas encore à la mode, peu d’hébergements, une contrée parfois hostile avec mes garçons encore très jeunes, j'ai délégué à cette agence de voyages qui ne vend que du tourisme durable, rémunère correctement ses partenaires locaux et finance des ONG humanitaires. L'antithèse du tourisme de masse.




Troisième pièce: Air France

Parallèlement, j'ai travaillé 15 ans pour Air France et suis à mon compte depuis 5 ans. Le sens commercial fait partie de mon ADN, tout comme les voyages.

Lorsque je travaillais à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, je m'occupais des vols à destination de la Scandinavie.

Quatrième pièce: le 11 décembre 2019

Le 11 décembre dernier, j'ai pris une très mauvaise décision, celle qui aurait pu me laisser à terre. Je me suis sentie comme le (sexy) Tommy Shelby à la fin de la saison 5 de Peaky Blinders "I really found him, the man I can't defeat. No, no, no, I don't fucking know. It doesn't make sense." La réponse fut non. Une claque ne tue pas la femme Viking, c'était juste un réveil nécessaire.

Le 11 décembre, c'est aussi la date à laquelle Comptoir des Voyages, qui appartient à Voyageurs du Monde, a republié une annonce indiquant être en recherche d'un agent de voyages dédié à l'Europe du Nord. Te filer une baffe puis te tendre la main pour te relever, la vie serait assez maligne pour faire ça.

Des fois, quand on arrive à la fin d'un cycle, faut juste tout détruire pour tout rebâtir. Björk en parle mieux que moi dans sa chanson "Pluto".




Épilogue

J'ai envoyé mon CV, me suis entretenue avec le DRH par téléphone. Il m'envoie un questionnaire écrit sur mes connaissances scandinaves puis, à réception, me confirme que mon profil l'intéresse. Je décroche le rendez-vous et me retrouve au siège social...face à l'université où j'ai passé 3 ans.

Je dis au recruteur en rigolant que j'ai l'impression qu'une boucle est en train de se refermer. Il sourit et m'envoie rencontrer les directeurs de Comptoir des Voyages "Islande et Scandinavie" - qui ont apprécié mon profil...et mon blog - puis leur grande prêtresse qui chapeaute toutes les agences "Europe".

Je débute le 22 janvier dans le 5è arrondissement de Paris où j'ai commencé mes études d'anglais qui m'ont permis d'entrer à Air France, me donnant au passage le goût des voyages et la possibilité d'allers-retours fréquents en Scandinavie, le tout en m'offrant une solide expérience commerciale.

J'avais tout sous les yeux. Il me fallait juste gagner en maturité, me prendre un coup de pied au cul et trouver le courage de me faire confiance.

Encore merci à mon homme et aux amis qui m'ont soutenue dans ces montagnes russes depuis 3 semaines. Ils croyaient plus que moi en mon sisu, la force intérieure des Finlandais (dont j'ai 2% d'ADN commun avec eux 😆)




Souhaitez-moi bonne chance ! Je pars pour 1 mois et demi de formation avec une période d'essai de 5 mois. Ce travail, c'est déjà toute ma vie, l'aboutissement de 20 ans d'efforts et de passion.

Et si depuis le début, mon blog amateur n'avait été qu'un tremplin ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire